Accueil

Revue de morbidité – mortalité,
accompagnement de la mise en œuvre

Objectifs pédagogiques

La RMM est un moment d’analyse collective lorsque la prise en charge a été marquée par un événement indésirable (décès, complication..). L’objectif est de comprendre, d’apprendre ensemble, sans rechercher la culpabilité d’un individu ou d’une équipe, pour agir sur les protocoles, l’organisation, la formation…

Cette formation se propose :

D’expliquer comment mettre des RMM en place dans un établissement ;

De faire le lien entre la gestion des risques, l’approche rétrospective et le dispositif d’EPP ;

De permettre aux professionnels de lancer des RMM en toute autonomie ;

De «dédramatiser» la RMM, tant sur le fond que sur la forme, afin d’ôter les freins à sa mise en place ;

D’intégrer les RMM dans la politique des EPP ;

De fournir des outils simples d’utilisations et conformes aux recommandations de la HAS ;

De profiter ainsi des incidents et des accidents pour améliorer l’organisation et les pratiques.

Programme pédagogique

1. Qu’est-ce qu’une RMM ?

La revue de mortalité et de morbidité est une méthode qui s’inscrit dans :

- L'évaluation et l’amélioration des pratiques professionnelles ;

- Le perfectionnement des connaissances ;

- L’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins ;

- La maîtrise et la gestion des risques (méthode a posteriori).

- Qui met en place une RMM ?

Le positionnement des RMM dans le dispositif de gestion de la qualité et des risques de l’établissement ;

Comment se répartissent les RMM dans les secteurs d'activité ;

La promotion des RMM par les collèges des bonnes pratiques dans les démarches d'évaluation des pratiques professionnelles et d'accréditation.

- Comment commencer ?

A qui est confiée l’organisation de la RMM ;

Les modalités de fonctionnement ;

La méthodologie concernant l'engagement et la participation des professionnels à une RMM.

- Quels cas sélectionner ?

Les cas pouvant être présentés et analysés dans une RMM ;

Les modalités de recueil et de sélection des cas.

- Qui participe ?

Les professionnels concernés par une RMM ;

Les obligations liées au secret professionnel.

2. Quelles fréquences pour les réunions ?

La périodicité et la durée des réunions sont consignées ;

Le suivi et l’évaluation des actions d’amélioration.

3. Comment se déroule une RMM ?

L’ordre du jour ;

Présentation chronologique et factuelle des cas présentés ;

L’identification des problèmes rencontrés, recherche des causes, et approche systémique ;

Les documents relatifs à une RMM (comptes rendus et bilan d'activité annuel).

4. Quelle traçabilité, quel archivage ?

Une procédure, des comptes rendus et un bilan annuel d'activité ;

Les documents relatifs à une RMM (comptes rendus et bilan d'activité annuel).

5. Quelle relation entre RMM et gestion des risques ?

La coopération active et régulière entre les RMM organisées dans les secteurs d'activité, et le dispositif transversal de gestion des risques sanitaires de l'établissement de santé.

6. Comment valoriser une RMM ?

La valorisation dans le développement professionnel continu (formation continue, évaluation des pratiques professionnelles, accréditation des médecins) ;

La certification des établissements de santé et le système de gestion des risques d'un établissement ;

Les différentes instances bénéficiaires des bilans d’activité des RMM.

7. RMM en hospitalisation complète

Lancement d’une RMM dans votre établissement.


Méthodes pédagogiques

Formation méthodologique illustrée d’exemples immédiatement suivie de l’accompagnement de la mise en place de la RMM ;

Mise en situation d’animation d’une RMM sur un cas pratique ;

Le dispositif pédagogique proposé sera adapté autant que nécessaire aux acquis, aux besoins des participants en termes de durée, de méthode et en terme de programme pédagogique ;

Fourniture aux stagiaires du KIT documentaire de la RMM.


Public

Médecins et IDE pressentis pour animer et contribuer au fonctionnement d’une RMM ;

Membre de la Cellule qualité (formation de formateurs).


Durée

2 à 3 journées seront consacrées à la formation des professionnels au déploiement institutionnel de la RMM ;

La durée globale du programme peut être adaptée au nombre des projets d’audit à déployer ou à adapter ainsi qu’à la maturité de l’établissement en matière d’évaluation et d’audit.